23 septembre 2016 ~ 0 Commentaire

Front National: des idées contrées mais reprises …

On ne peut rester sans réactions sur la tournure que prend le débat qui s’installe dans le pays et malheureusement permet à des français d’exprimer ouvertement des arguments incroyablement faux pour tenter de rendre crédible les thèses xénophobes.

Le pire est que même ceux qui se prétendent opposés au Front National, à droite mais aussi à gauche, au lieu de démonter la propagande et la démagogie de ce parti en arrivent à reprendre des idées sortant tout droit du chapeau de l’extrême droite.

Les candidats du parti dit des Républicains, genre Sarkozy et Lemaire et de nombreux élus de ce parti y vont tous de leur couplet visant à stigmatiser les musulmans à partir d’évènements mineurs, en se livrant à des amalgames sur les tenues vestimentaires. Tout cela n’est hélas pas sans conséquence sur une fraction de la population et entretien un climat de peur et parfois de haine.

Leur responsabilité est grande et contribue à favoriser la division des français.

Cette évolution inquiétante favorise dans chaque camp une sourde prise de position, non exprimée, ou se rangent chacune des parties que l’on veut mettre en opposition. Ainsi se crée un climat de suspicion, de non communication qui les laisse dans leur bulle (qui peut devenir explosive) le tout complété par une foule d’indifférents qui réagissent ponctuellement, généralement sous influence médiatique.

Echange et dialogue s’effacent au sein de la population et seules des organisations politiques, des organisations syndicales des associations, des religieux même, interviennent, parfois mettent en garde contre le refus de rassembler. Mais souvent elles ne réunissent que des militants et restent en vase clos. Trop encore, enfermés dans la crainte et la méfiance se replient sur eux-mêmes !

Et, malgré tout, lorsque surviennent des évènements forts, spectaculaires, violents, dramatiques, les populations se rassemblent en foule, parfois conscientes d’un danger, et viennent exprimer leur choix, leur refus de la violence. Mais même si cela révèle une heureuse prise de conscience, pour la défense de nobles valeurs, ce n’est trop souvent que de très courte durée et sujet à toutes sortes de manipulations ultérieures.

Quand viendra le temps de la mobilisation permanente de tous qui manque au débat démocratique ?

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Tous Unis pour le Canton d&... |
Bourgoin-Jallieu : Unis et ... |
La presse d'opinion su... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chroniques pour préparer le...
| Fillon pour les primaires à...
| Le Parti de la France - Alp...